AMADOU ET MARIAM

Samedi 25 mai

On ne sait pas si leur rencontre a eu lieu un dimanche, mais c’était à Bamako. Amadou Bagayoko et Mariam Doumbia font connaissance en 1977 à l’Institut des jeunes aveugles de la capitale malienne. Le début d’une longue histoire d’amour et d’un duo musical. Bamako, c’est d’abord leur lieu de naissance : le 24 octobre 1954 pour Amadou, le 15 avril 1958 pour Mariam. Le premier perd la vue à l’âge de seize ans, tandis qu’elle devient aveugle à cinq ans.

Chacun travaille déjà dans la musique. Dans les années 1970, Amadou est guitariste au sein des Ambassadeurs du Motel de Bamako, l’une formations les plus connues du Mali dont a fait partie Salif Keïta ; Mariam chante dans des mariages et des festivals traditionnels. En 1980, le duo désormais marié donne son premier concert et s’installe en 1986 à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Il y enregistre une série de cassettes ultérieurement remastérisées et rééditées (1990-1995: L’Intégrale des Années Maliennes). Ceux que l’on surnomme « le couple aveugle du Mali » connaissent le succès et retournent dans leur pays d’origine pour une tournée.